Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

21/04/2011

... don't cry, little baby...

… et puis, pas dormi du tout, putain même deux noctran ne m’n,t rien fait que ce brouillard dans la tête, j’ai regardé plus belle la vie sur l’iphone tout en l’heure en replay, j’ai cassé ma tablet archos en posant mon, coude dessus, j’en ai commandé une autre, je casse tout en ce moment, j’ai appelé celle que j’aime tant au tel, elle allait pas bien, c’est la première fois que je l’entends pleurer au téléphone, ça a fissuré ma vie, ça,,

d’un coup je me suis senti très fragile

mais il me fallait être plus que fort, bien plus que très fort, il me fallait absorber ces pleurs, il me fallait trouver les mots justes, j’ai essayé, j’ai tenté, je suis pas sûr d’y être arrivé, y’a pas de mots magiques, y’a pas de secret, aucun, juste des sacs de sable qu’on pose pour endiguer un peu, j’ai dit l’exacte vérité :

-         la vie n’est qu’un point de vue, tu sais, tu as à bouffer, tu n’es pas malade, le reste c’est un  jeu savant d’éclairage qui atmosphère la scène, qui la tragédise ou qui la comédise,

 le réel c’est pas grand chose tu sais, sorti du subjectif,
 le réel, c’est même pas sûr que ça existe, on est tellement présent en étant ailleurs que des fois, vaut mieux être ailleurs pour être sûr d’être là,

peut être

ou le contraire

j’ai pas dormi de la nuit,  je suis mouvant,

j’ai ma seconde tasse de café près de moi, il fait un peu jour, mais je posterai ce truc dans un café dans la journée..

j’arrête les travaux ici, j’ai passé une bonne partie de la journée hier dans l’appentis derrière à faire du plâtre, de la peinture, à déblayer les gravats,

ce genre de conneries..

en fin d’après midi, y’ cette femme qui m’a appelé, je m’en doutais, on a été prendre un  verre face à la mer, au  bord du mini port de l’autre coté de l’île, elle était à deux millimètres de dire oui, je regardais ses petits seins, j’ai été tenté, elle m’a dit viens chez moi, il faut que je nourrisse mon chien, elle habitait à côté, c’est ma derniere soirée, elle a dit, je rentre demain à paris, elle ressemble un  peu à la fille aux bougies, elle souriait, elle a dit j’aimerai construire quelque chose avec quelqu’un, c’est exactement là où je me suis dit, je vais rentrer tout de suite,

j’ai dit,

-         il faut que je rentre tout de suite, j’attends….

j’ai pas trouvé ce que j’étais supposé attendre, alors j’ai dit la vérité :

-         je construis rien, moi, j’ai déjà ma maison, j’en veux pas d’autre, elle est bancale, sûrement, elle est en vieilles pierres, elle a pas de chauffage pour l’hiver, mais ça me va bien, 

elle a dit

-         c’était troublant cette soirée,

j’ai dit,

-         je bande sûrement un peu mais je crois que je vais prendre la petite route qui longe la mer, là, tu vois, qui mène au petit parking où y’a ma bagnole,

 j’ai pensé à la fille aux bougies, on va se revoir, sûrement,  je veux dire petit à petit, comme avant, sûrement,

j’ai dejà ma maison, elle est en vieilles pierres et pas chauffée l’hiver, mais c’est chez moi,

 t’as un joli cul, tu sais, je vois dans tes yeux la voie directe qui y mène, je sais lire ça maintenant, tu es jolie, tu sais, tu as ce sourire aussi, j’aime le foulard autour de tes cheveux, tu sens sûrement bon dans le cou et animal entre les cuisses, mais j’ai ma maison tu sais, elle est en vielles pierres et pas chauffée l’hiver,

mais là, je reste synchrone

ça me coûte plus rien,

j’ai plus d’argent de toute façon,

j’ai lu quelque part qu’un père mort protégeait sa fille encore et toujours,

peut être un père mort protège aussi son fils si c’est moi le fils par exemple

j’ai reçu un mail de la française des jeux : vous avez gagné 4 euros

voilà, ça commence

petit mais ça commence la protection

bises papa

je t’ai gardé une chambre dans ma vielle maison pas chauffée l’hiver

tu me raconteras

je t’écouterai

Les commentaires sont fermés.