Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

09/06/2011

..... fachdecon/....

>… et puis là tout de suite,  j’ai un peu envie de pleurer, c’est la fatigue je crois,  c’est aussi que ça va être du 12 heures de boulot par jour dimanche compris les prochaines semaines, c’est que je suis rentré tout à l’heure, je voulais mettre quelques trucs en, cartons, mais j’ai pas pu,

 y’avait rien au bout de mon présent,

 non pas du rien,

y’avait un soupir plutôt,

oui, voilà, un souffle vers le bas,

qui s’effiloche

 et se tord mollement

sur le sol crado de mon salon bordélique,

c’est que j’en vois pas trop le bout de tout ça, j’ai pas été au conseil d’administration de ce soir de mon prochain boulot,

je réserve la surprise de ma nouvelle veste en toile beige à cent vingt neuf euros

chez jules,

j’ai rien fait en rentrant tout à l’heure, j’ai allumé la télé, ça m’intéressait pas du tout, j’ai mangé de la mâche/roquette à même le sachet en buvant un verre ballon  de gewurztraminer, j’ai pissé je crois

 mais je m’en rappelle plus vraiment,

j’ai voulu téléphoner à celle que j’aime tant mais elle était pas là,

elle m’a appelé en début d’après midi, elle m’a dit c’est moi, j’ai réussi mon truc pour mon boulot,

je savais j’ai dit

elle m’a dit comment tu savais ?

j’ai dit j’ai jamais douté de toi

elle m’a dit merci pour tout

j’ai rien fait, j’ai dit

 elle m’a dit t’as tout fait

je lui ai dit, tu passes le 20 ?

elle a dit oui, je pense

j’ai dit j’ai plein de trucs à mettre en carton

elle m’a dit je t’aiderai

j’ai dit tu resteras combien de temps

elle a dit je sais pas , deux ou trois jours

et puis j’ai regardé mon agenda, j’ai plein de boulot le 20, le 21, le 22,

merde

je pourrai pas trop être avec elle

quand je me sens un peu seul,

un  peu abandonné,

parce que je donne rien à personne,

j’appelle pas,

j’écris pas,

je sais pas trop quoi dire,

je fais partie d’aucune famille,

 j’ai pas d’amis en vrai,

 j’en suis incapable,

 je préfère me taire que parler de moi,

c’est pour ça que j’écris ici,

quand je me sens un peu seul, 

un peu abandonné,

j’ai envie de l’appeler

mais je le fais pas tu sais

le roc, c’est moi,

je dois montrer aucune faiblesse

j’en ai pas beaucoup,

juste un peu quand la fatigue est trop lourde,

j’appelle pas,

parce que je dois montrer aucune faiblesse,

elle doit toujours pouvoir compter sur moi

toujours,

le roc c’est moi

>.. et c’est pour ça que j’écris ici,

même si j’oublie jamais que le sourire de tout ça

 

Les commentaires sont fermés.