Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

25/06/2011

.. you, your pussy, your ass, your smile...

.. et puis il commence à faire non pas chaud mais lourd, très lourd, une moiteur un peu louisiane, tu sais quand tu descends de l’avion et que ça te tombe dessus brutal, quand tu plisses les yeux parce quelque chose te pique, quelque chose d’acide

et que c’est ta sueur,

 toute en vapeur qui invisiblement t’enveloppe et que très vite ça commence à sentir un peu le aigre, et que c’est toi,

ta sueur encore,

l’être humain sécrète

don’t forget cet essentiel

ou forget si tu veux,

hier soir on a fini tard au boulot, on avait tous bien bossé, personne n’avait regardé l’heure, j’avais juste dit à 20H 10, bon, plus belle la vie c’est raté pour ce soir

on me regarde encore bizarrement quand je dis ça, comme si c’était une tache de merde sur une culture propre, tu sais, mais aussi parce qu’on comprend pas que moi je regarde ça,

parce que y’a cette échelle tu sais qu’ils ont découpée dans télérama, dans les inrock, dans le Bien et le Mal, dans Platon, dans autre chose que ton propre plaisir à toi, dans l’apparence, et qu’avant d’avoir un avis,, il faut vérifier s’il est validé par l’échelle Sacrée de la Kulture…..

.. bon, je vais avaler un alprazolam (xanax en moins cher) parce que je vais allumer la terre entière, tu sais, cette sorte de pulsion de l’intérieur qui te pousse à une Putain de Colère majuscule, mais avant d’en vouloir aux autres, je me dis :

les autres n’ont qu’à faire ce qu’ils veulent

juste pas te faire chier

mais donc avant d’en vouloir aux, demande toi ce qui n’est pas synchrone avec toi même..

je me suis demandé,

c’est mon zob qui m’a répondu :

-         mec t’a besoin d’une culotte sans limite

-         tu crois

-         je crois pas je suis sûr

-         une femme comme

-         oui, comme…

-         une évidence sexuelle

-         voilà, exactement

-         t’as raison

-         j’ai une vision globale de la vie

-         et ?

-         et démerde toi

-         quoi ? récréer une double vie ?

-         fais ce que tu veux

-         oui je sais… et fais pas le fier tout raide comme ça

-         si t’étais plus souple, tu me chuchoterais à l’oreille

 

 

je vais commencer par me branler

puis attendre qu’une petite fragrance passe pas loin

avec un sourire et un regard acquiesçant

et on ira se rouler dans la fusion de secrétions

sans morale

sans remord

sans limite

……………… et surtout sans avenir..

 

passe pas à coté si t’es comme ça et que tu dois rentrer propre sur toi….

 

 

Les commentaires sont fermés.