Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

24/01/2012

...barbès.. (héroes of..)...

… et puis, évidemment je n’ai pratiquement pas dormi cette nuit, une heure à tout casser entre minuit et un peu plus tard, j’ai écouté la radio, j’ai avalé un alprazolam, réécouter la radio, et là j’ai de très vielles chansons de quand j’avais quinze ans, métro aérien de barbes, paris brouillardeux de vapeurs d’été très chaud, je lisais camus,


Albert


La chute


mon père mort dans la lumière blanche de juillet, le 23, un peu avant, un peu après, je sais pas, je m’en fous, j’ai reçu un mail hier soir,


un ami est mort dans la nuit,


crise cardiaque sûrement, il y avait le mot


inattendu


Dans le texto,
Ça faisait quelque temps que je ne l’avais pas vu, on s’était trouvé dans cet espace très particulier de ceux qui n’ont rien à prouver parce qu’ils s’en foutent de ce qu’on pense d’eux
………………………………………..et lui et moi,
Il me parlait de léon bloy et cette clique de stylistes d’un siècle ancien, un peu excité dans un délire polémique frisant le mystique,
Ces écrivains de droite,
Surement malsains, surement aigres
Cliniquement malades
………………………………on parlait de Nicolas de Staël que j’avais été voir à la fondation Maeght  dans le sud de la France,  j’avais vécu un peu par là bas, j’avais quel âge ? j’en sais rien je ne m’en souviens plus,
C’est la nuit encore, je suis à la limite tremblante de l’épuisement psychique,
           Pas dormir
                         ça me reprend, ça s’était assagi un peu, j’ai fait quelques nuits étirées, j’ai fait quelques nuits tièdes et douces,
Hier, j’ai vu que je m’étais piégé moi-même,
A force de vivre au présent éternel on insulte l’avenir,
Je me suis coincé quelques années ici, dans ce manoir oublié du monde, dans cette sorte d’univers parallèle  duquel je ne sors quasiment jamais, je n’en ai pas le temps, je travaille tout le temps, j’avais prévu de me tirer pour d’autres activités sur mon ile d’ici deux ans, j’avais commencé à placer quelques billes pour vivre autre chose,


différemment,


Je m’étais donné rendez vous dans deux  ans
……………………………..je vais me poser un lapin, j’ai signé un truc qui me coince au moins quatre ans, je l’ai fait dans un état second
Si l’inconscient existait, ce serait un coup de bite de sa part
………..mais bon l’inconscient, c’est quoi d’autre qu’une théorie Vishnu, à six paires de bras qui nous tiennent par tous les bouts pour qu’on tombe pas
………….puisque qu’après tout,  tout cela s’explique et que c’est l’explication qui manque le plus
Que ça va tellement mieux lorsque cela s’explique
………………….. avec tous ces morts condensés dans un temps qui tient sur une feuille d’agenda moleskine à huit euros, avec tous ces morts condensés, je me suis dit que demain n’existait pas du tout, qu’il fallait que je transcende encore tout cela, que je fasse de mon temps présent éternellement une absolue jouissance….
Je vais organiser la grande pièce à coté
Je vais ressortir mes carnets, je vais retourner à venise, je ne vais pas transiger avec moi-même
Je vais correspondre exactement à ce que je suis
Parfaitement synchrone
Pascal est mort cette nuit


C’est tellement inattendu….


abraham est vivant aujourd’hui
C’est tellement volontaire

Les commentaires sont fermés.