Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

03/03/2012

.. changeless...

 

.. et puis quatre jours scotché sur mon matelas,

Alone

Alone

Alone

Dans ma maison manoir au milieu de nulle part

Alone,

alone

Alone

Et surtout bourré de fièvre, je sais pas ce que j’ai à tomber malade comme ça de plus en plus souvent, de plus en plus sans raison,

La fille aux bougies n’est pas là, elle revient dans quelques jours, j’ai transpiré dans le noir, volets non ouverts, sans distinguer réellement le jour de la nuit, la radio toujours ouverte, à ouvrir les yeux, à les refermer à dormir à reprendre conscience sans savoir où j’étais,  dans le noir, volets non ouverts, sans distinguer réellement le jour de la nuit, la radio toujours ouverte, à ouvrir les yeux, à les refermer à dormir à reprendre conscience sans savoir où j’étais ni même si j’étais, j’ai du me lever puisqu’il y avait deux ou trois bouteilles d’eau vides et aussi des pots de yaourts vides, j’ai horreur du yaourt, comment ca se fait que j’en avais chez moi ? j’avais quatre mille mails professionnels, je ne les ai pas ouverts, j’ai plein de boulot en retard, j’ai eu envie de plus me réveiller du tout, je me suis dit je meurs et on n’en parle plus,

on n’en parle plus ?

pourquoi ?

De quoi on parlait déjà ?


.........................j’ai repris conscience ce matin, les draps étaient trempés, la radio toujours allumée, on est en mars, il parait, y’a pas de neige, il ne fait pas beau non plus, j’avais pas trop de courrier, j’ai pris une douche, je me suis lavé les cheveux, je ne me suis pas rasé, j’ai enfilé un tee shirt propre, je me suis senti vivant

J’ai bu mon premier café depuis tous ces jours, j’ai pas trop aimé, j’aimais le café avant ?

Dis moi si tu sais

J’ai trouvé à coté de mon lit le manuscrit des mémoires que j’invente

J’ai essayé de relire, une dizaine de pages, j’ai trouvé ça verbeux la plupart du temps, quelques moments cardiaques, quelques flashs lumineux, mais bon, je ne m’intéresse plus du tout, je me suis dit, je fais quoi ? je réécris tout ça ?

Quand ?

Et pourquoi faire ?

J’ai recommencé à transpirer un peu, un coup de fièvre sous forme de réplique,

Est-ce que ça vaut le coup de mourir tout de suite ?

Je m’en fous, je ferai avec

Ou sans

Je viens d’allumer la télé, il est presque 20 heures

J’ai un peu faim,

Et en même temps…….

Les commentaires sont fermés.