Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

10/03/2012

... all the pretty little horses..

 

… et puis je me réfugie dans  current 93, deux ou trois versions de All the pretty little horses, cette comptine/berceuse,

je suis dans mon lit, je n’ai pas récupéré encore, je suis épuisé, je ne retrouve pas d’énergie, le toubib est passé à côté  de ce que je pouvais avoir, ma secrétaire m’a téléphoné ce matin chez moi pour prendre de mes nouvelles, je l’aime bien, elle ressemble à une petite souris toute ridée avec une grande natte qui lui arrive aux fesses, elle m’a dit qu’elle allait me soigner avec des plantes chinoises

oui, bien  sûr

et aussi des tisanes de menthe poivrée

oui, bien sûr

j’ai à peine la force d’aller pisser, jene  bande plus depuis quinze jours au moins, la fille aux bougies passe, repart et revient dès qu’elle peut, elle sera là en fin d’après midi, mon frère va venir aussi avec ma mère, c’est son anniversaire, elle a compris que je ne bougerai pas de chez moi, alors elle se déplace,

si elle veut

c’est toi qui fait à bouffer, je lui ai dit, ou alors je vais acheter de la paella surgelée à carrefour market

carrefour market qui offre une guitare dédicacée par keith richards

la caissière ne sait pas qui est keith richards

carrefour market m’a tuer

c’est toi qui fait à bouffer j’ai dit à ma mère parce que je m’en fous de tout ça

elle a dit je vais faire un couscous..

j’ai dit ok..

j’ai à nouveau mal à la tête, c’est assez violent, assez pointu comme douleur,

je suis au lit, je me réfugie dans current 93, je vais fermer les yeux

aller chercher un peu de force dans le sommeil

 

cette nuit dans mon insomnie j’ai passé une heure ou deux dans la période bleue et rose de picasso, y’a pas de différence entre les deux périodes, c’est du pipeau la dénomination, juste un changement de teinte, à part les séries des arlequins qui sont de la daube totale, j’ai été assez sidéré par certain  tableaux (de 1904), la simplicité et en même temps l’élégance, je pense à un truc qui s’appelle « Le couple »je lègue mon blog à isaac

et à un autre dans le même genre qui doit s’appeler de mémoire « la femme à la corneille »…

j’ai jamais eu cette vision  simple et élégante

souviens toi de cela

être simple et élégant

Les commentaires sont fermés.