Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

05/12/2012

... knock, knock, knock on the heaven machin...

 

… et puis à nouveau dans mon bureau, il est sept heures et quelques du mat, une nuit lourde, un réveil trouble, l’envie de dire non, il est temps que j’arrête un peu, la fatigue peut être, hier, la route vers là bas, une grande réunion de grands chefs, dans la bagnole d’un collaborateur qui conduit raide comme un moraliste mais qui lit dantec et Léon bloy, c’est sorti dans la conversation sur la route, étonnant, il lit à contre sens de son allure, il est de l’Est, un nom en SKI, yeux très bleus, s’il n’avait cet air excessivement doux, il pourrait être dangereux, je veux dire, comme ces mecs dans les films, tatoués jusqu’à la cruauté, mais non, pas lui, il a l’air doux, et les gestes doux, il conduit raide comme un débutant, il conduit en respectant scrupuleusement les limitations de vitesse, ces villages de cambrousse profonde avec trois maisons et lui , cinquante kilomètres heures, on dirait qu’on recule tellement on va pas vite…

…………….on a des cadeaux dans ce genre de réunions, on nous offre des trucs, généralement ça aune certaine valeur, des machins en cuir de qualité, des stylos de marques, ce genre de stupidité sans nom, bling bling de merde, cette année, hahaha, un sac en plastic

SANC DEC,

en plastic made in china,

Un truc à soixante centimes à la foire à la farfouille

Tu vois où on en est..

Je veux dire qu’on se croit encore obligé de cela, la force de l’inertie des valeurs d’antan, les habitudes comme de  la confiture sur le jean….

Bon, je suis rentré le soir crevé,

J’en ai assez de ce boulot, mais je peux pas partir encore,

Un an ou deux

Ou trois maxi, ensuite, basta, je me tire sur mon île, je fais faire des travaux là-bas, une salle de bains normale,

Tu sais, je vis sur un matelas par terre avec des palettes et des cagettes de légumes en guise de meuble,

Je m’en fous moi, de tout ça,

Mais là, je sais pas, je fais installer une salle de bains normale,

Je vais aussi ajouter une chambre en bas changer les fenêtres qui fuient, mettre de la lumière,

peut être même acheter un bon matelas, peut être même un bon canapé, pas un truc à 99 euros à la farfouille..

Tu vois comme je suis fatigué..

Et puis hier soir , à 21 h y’a cette femme là, aux yeux bleu qui m’écrit comme quasiment tous les soirs, ;

Là elle me raconte qu’elle aime se faire prendre par des inconnus,

« pénétrée sauvagement », elle dit, putain d’expression à deux balles

Sérieux,

Bon elle raconte ça en détail,

Elle mouille de l’autre coté des mails yahoo, je bande sur mon matelas posé par terre, et puis, c’est dix heures du soir, elle va se coucher,

Sûrement baiser avec son mec, elle a deux mômes, je sais pas ce qu’elle veut

Et tu sais quoi ?

Je n’en contrefous…

Les commentaires sont fermés.