Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

25/01/2015

... pas grand chose in the sunday morning...

.. et puis c’est dimanche matin, le ciel est encore entre les deux, je ne sais pas s’il va faire beau ou pas, ces deux derniers jours ont été étonnants, on aurait dit un retour du printemps, j’ai ressorti mon relax pour lire sur la terrasse, j’ai peint mes caisses de pommes dehors, en blanc, en rouge, en bleu, ça a séché très vite, je les ai posées dans mon salon, j’ai mis les vieux magazines dedans et quelques bandes dessinées, je lis pas de bandes dessinées, mais ça s’est accumulé ici au fil des ans, des visites, des étés, des gens qui passaient, riaient, baisaient dans ma maison………………….. bon je vais aller faire un tour...

 j’ai été prendre un café au bourg, y’a plein d’acteurs connus, très connus qui se sont pointés ici, ça devient à la mode mon île, ça me casse les burnes, on les croise à Carrefour, au troquet, on leur dit bonjour parce qu’on les connait, on oublie juste qu’eux nous connaissent pas, mais bon, ils sont habitués, ils répondent poliment..

Oui ces deux derniers jours ont été étonnants, y’avait plein de monde au bourg, je sais pas d’où viennent ces gens, s’ils habitent là, si c’est le cas, ils font quoi les autres jours, pourquoi on les voit jamais, y’a la radio allumée, j’écoute alain minc qui semble avoir une dent cariée parce qu’il parle comme quelqu’un qui sait qu’il sent mauvais de la bouche mais qui peut pas l’empêcher, alors il parle fort pour éloigner les autres, quand il rentre, il doit se branler avec un billet de deux millions de dollars, visiblement c’et le minimum pour bander, .. tiens ça fait un bail que je n’ai pas bandé, hummmm, que se passe-t-il ? cet après midi, je vais mettre youporn en boucle pour me chatouiller le ventre et retrouver cette sensation qui rend sourd, ………………………………………..dans la nuit, j’ai vu interstellar, le film, presque trois heures, bon, c’est attendu un peu, mais j’ai pas lâché ma tablette jusqu’au bout, j’ai eu l’impression d’avoir à nouveau une quinzaine d’année et de découvrir les paradoxes du temps….. gamin je faisais cela, j’allais lire tout ce que je trouvais à la bibliothèque municipale, les bouquins de physique nucléaire, l’être et le néant, les exégèses de la bible, le calcul intégral et différentiel, je lisais sans arrêt, comme si quelque chose était écrit là qui devait m’intéresser, qui me concernait particulièrement…  il y avait encore dans cette bibliothèque des vieux bouquins reliés avec des couvertures à gros cartons qui donnaient un air sérieux, un air de cérémonie, un poids certain….

… et puis aussi y’a une d’entre vous qui m’a téléphoné hier soir, sur mon fixe, je me souvenais pas te l’avoir donné, ça m’a surpris ta voix, je ne l’ai pas reconnue, ça m’a fait des frissons, je te l’ai dit, ça t’a fait marrer, on a parlé plus d’une heure comme à chaque fois, on a dit plein de mal de tous ces cons, tu m’as dit tu devrais en faire une note sur abraham, oui j’ai_ dit, quand ça viendra…

Et puis j’ai noté un truc que j’ai lu dans un magazine je crois, d’un mec que je ne connais absolument pas, un type nommé hubert mingarelli, jamais entendu parlé qui disait tel que :

« Chaque livre raconte ma difficulté à écrire un livre »

Sérieux, il a dit ça…

Il est dans cette catégorie nombreuse, très nombreuse de gens qui se croient élus pour transmettre une parole inutile…

Ils font partie de ce clergé transcendé par la (L)ittérature..

HAHAHAHA

Hey mec, personne te force tu sais….

ARRETE TOI !!!

Les commentaires sont fermés.