Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

04/10/2015

.. X ambassadors....

… et puis il pleut, ça fait si longtemps qu’il n’a pas plu, avec un ciel plombé et puis ce vent que ça me fait tout drôle comme enveloppé par surprise dans cet automne qui je croyais avait été décimé par cette armée de sensations douces qui sont arrivées, jour après jour, mois après mois, depuis plus d’un an que j’habite là, dans cette petite île, dans ma petite maison, dans mon univers….

Et ça fait si longtemps que je sais pas trop quoi faire, je veux dire, ce matin ça allait encore, j’ai pris mon scooter mais tu vois j’ai ressorti le blouson de cuir, ça se sentait qu’il devait se faire enfiler, j’ai été au bourg tout près, je suis passé par le carrefour contact qui est si cher mais bon j’avais juste cent gramme de râpé à acheter et une autre connerie dans ce genre….

La fille aux bougies est de l’autre côté du monde entre Nouméa et l’Australie, elle reviendra dans quelques semaines, elle m’a demandé si je voulais venir, j’ai dit non, je l’ai accompagnée à orly, on a attendu des heures dans le hall 3, on parlait comme dab, de tout et de rien, surtout elle, elle parle beaucoup, je l’écoute pas toujours, mais je suis là, elle le sait, j’avais hâte de rentrer chez moi, j’vais passé quinze jours chez elle, ma maison me manquait, l’avion est parti en retard, y’a eu je ne sais quel binz, le voyage a duré trente huit heures, putain trente huit heures, y’a un putain de décalage horaire, quand c’est le jour ici, c’est la nuit là bas, des fois on s’appelle sur Viber, elle me dit bonjour, je lui dis bonne nuit, elle m’envoie plein de photos d’elle un peu partout, elle aime bien parcourir le monde, moi j’aime pas, moi j’aime bien tracer un cercle sur le sol et ça devient mon lieu à moi et je n’en fais jamais le tour, ça prend un temps fou, ça me suffit, je veux dire j’ai pas besoin de connaitre autre chose,

J’ai des doutes sérieux

la necessité

de connaitre encore et encore,

…..je suis mes divagations intérieures, je me perds souvent en moi, j’ai racheté un GPS TOM TOM start, ; sans dec, j’ai écrit moi comme destination, il m’a dit : - bouge pas tu y es,

-   super j’ai répondu, tu veux pas changer de voix?

et j’ai reprogrammé une voix de salope parce que je suis branché cul comme pas possible encore et toujours…

…………j’en bande encore.

C’est cet après midi qu’il a commencé à pleuvoir, un type ce matin m’a parlé pendant un quart d’heure avec un accent pas possible ,

ici les gens ont un accent qui vient du fin fond de la terre,

je l’ai joué fine parce que je n’ai pas compris un mot de ce qu’il racontait, mais rien du tout, c’est dans son regard que je tentais de trouver la fissure pour hocher la tête, pour dire ben dis donc, pour dire ça m’étonne pas..

On s’en sort assez bien dans la communication avec trois ou quatre phrases..

Ça fait longtemps que j’ai pas écrit, ni pour moi,  ni pour toi, j’ai vu du monde et du monde et là il pleut et il fait sombre, j’ai ressorti mon poêle à pétrole, je l’ai pas allumé, j’écoute sur spotify un truc cliqué au hasard X Ambassadors, ça s’appelle je crois mais je suis pas sur, le morceau c’est Jungle ou Renegades ou je sais pas je comprends pas comment c’est marqué, je déteste pas, ça fait plein de bruit avec des boum boum à la basses et à un truc electronique, ….

Je commence à avoir mal à la tête un peu..

Je vais prendre un fervex parce que ça sent le début de rhume avec des atchoum et tout ça..

Je voulais écrire plein mais tu vois y’a cette sorte de fatigue..

Juste je glisse un doigt dans ta culotte pour frôler ta chatte, et je dors ..

 

Les commentaires sont fermés.