Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

31/05/2015

..my sex is rich...

.. et puis ce matin tout gris et de la pluie, il fait même frais, j’ai ressorti le petit poêle à pétrole de dessous le petit meuble de la cuisine, je l’ai planté au milieu du salon tout sombre (le gris, la pluie) et j’ai allumé la mèche….

Je n’irai peut être pas boire mon café sur la terrasse de la petite place, j’y suis passé en voiture avant d’aller faire mes courses, ils ont déployé la bâche de protection, on verra tout à l’heure, vers midi y’a cette blonde à forte poitrine qui vient prendre son apéro tous les dimanche matin, je l’ai repérée l’été dernier, en fait j’ai repéré ses seins, ses signes extérieurs de bandaison dans mon jean, elle ne m’a pas calculé une demi seconde pour te dire où en sont réduits mes phéromones de mouillage de chatte, elle était présente aussi hier soir à la petite fête sur le petit port pas celui où arrivent les bateaux, non, un petit port de pêcheurs un peu plus à l’ouest, l’endroit est absolument magnifique, tiens regarde…

 

go,johnny,go

 

Une petite fête, oui, un musicos d’ici a tourné un clip avec tous les habitants, en avril, ils étaient tous déguisés, une partie au bourg, une partie sur les rochers du bout de l’ile, il a organisé un petit concert sur ce petit port hier soir, le making off a été diffusé sur écran géant (45 minutes quand même), tout le monde se connait ici, tout le monde, les gens ont dit qu’ils s’aimaient tous, ça se passe toujours comme ça dans les mouvements de foule, on s’aime trop ou on se tue, c’est ça la foule, l’exaltation, quand ils ont diffusé le clip le son a été coupé et les musicos ont joué en direct, c’est de très bons musicos, vraiment, pas de la musique facile, c’est bien que tous aient pu participer à ça,

Pas moi, non pas moi, je n’ai pas été au bourg les nuits de tournage, je sais pas pourquoi j’ai du mal à me mêler aux autres, je sais pas pourquoi je suis asocial comme ça, je me suis forcé hier soir à sortir, aller sur ce petit port, il faisait doux hier soir, j’ai pris mon scooter, je connaissais pratiquement tout le monde, de vue pour le moins, on se croise partout ici, on se connait depuis tant d’années même sans s’être jamais parlé, y’avait la blonde, y’avait surtout ses seins, je suis invisible, je m’en rends compte, je veux dire, elle a même pas vu que j’étais devant elle, c’est dommage, j’avais déjà la main dans mon slip, j’ai regardé son jean, j’ai pas pu deviner la marque de sa culotte, j’ai imaginé son cul entrouvert, je me suis demandé si elle s’était épilée, j’hésitais à  y glisser en premier mon doigt ou ma langue, mais bon, j’étais visiblement invisible et je me suis dit que j’allais chercher sur internet les techniques de Messmerisation d’hypnotisation totale et sexuelle salope dédiée à mes désirs tordus et m’y mettre illico…

A défaut de la culotte humide de la blonde et ses seins, c’est une autre femme qui est venue me parler, elle était invisible à mes yeux, comme quoi l’invisibilité c’est un truc qui vous tombe sur la tête à tout moment, mais elle s’accrochait, elle m’a parlé littérature, cinéma et musique, j’ai juste dit quand on parle littérature cinéma et musique on pense en vrai qu’à enlever sa culotte, elle a beaucoup rigolé je l’ai regardée dans les yeux j’ai senti le basculement en zone humide de l’ensemble de son présent, et comme je suis un petit salaud, j’ai dit, bon, je vais y aller..

Et je suis parti en plantant tout le monde…

N’empêche qu’il fait gris qu’il pleut et que j’ai allumé mon petit poêle à pétrole, j’écoute la radio, j’ai fini de lire hier mon premier marc levy, je l’ai toujours défendu même si je l’avais jamais lu parce que je n’aime pas les gens qui classifient le bien et le mal, ce qui est de la littérature et ce qui est de la merde, il y a des moments pour tout, il y a des gens pour tout et ce type d’échelle de valeur me gonfle..

Bon je l’ai lu,  j’ai bien aimé, c’est bourré de clichés, c’est téléphoné, ça ressemble au film Coup de foudre à Nothing Hill avec Hugues Grant et celle qui a des grosses lèvres et une grande bouche, le même genre de comédie romantique, je suis pas sur d’en lire un deuxième tout de suite tout de suite,

J’ai les techniques d’hypnose sexuelle à maitriser avant ce soir…

Je ne suis pas sur d’en lire donc un deuxième d’ici ce soir, mais j’y replongerai un jour ou l’autre c’est sûr…

 

Je te parlerai de ce que je n’écris pas sur mes grands cahiers que j’ai achetés (un lot de 6)..

En attendant, si tu es blonde ou rousse ou même brune et que tu as une culotte, tu peux me joindre sans problème (relation brève certifiée)