Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

07/11/2011

... in the beginning.......

 

… et puis, j’ai mis la version de Jim Hall du concerto d’Aranjuez, j’écoute ça sur ma tablette archos pas chère et y’a un type qui vient vendredi qui supporte pas le son pourri de mes trucs, il m’a acheté des enceintes et un ampli de genre spécialiste fondu du truc,  une marque je connais même pas, des dillon je crois, l’ampli une autre marque, il a été chercher ça je sais pas où dans une boutique spécialisée remplie de fondus comme lui du son et des graves enveloppants et des aigus en robe de soirées dior,

moi je vois pas trop la différence,

 je la vois pas du tout en fait,

dès qu’une fille est en culotte j’oublie même son prénom, je l’appelle d’office salope, elle m’appelle mon mec, et on devient de la musique, on tourne pas autour, on transpire dans les souffles  musqués qui se branlent  de l’élégance…

Bref, y’a ce type qui vient m’apporter tout ça vendredi alors que je ne lui ai rien demandé, il veut me faire plaisir, il paye tout, y’en pour compris sûrement pas loin de mille euros, moi quand ça dépasse trente euros, j’achète pas, mais bon, il vient me poser ça vendredi, j’écouterai la semaine prochaine le concerto d’Aranjuez avec des graves en or massif et des aigus en pointe de diamant quatre vingt carats et si la fille aux bougies est là, je glisserai un doigt tout mouillé de salive dans la petite rondelle serrée de son cul comme hier après midi  quand elle s’est allongée près de moi alors que je lisais les tableaux excels du comptable, elle m’a dit : direct ?, j’ai dit –je bosse là, je fais pas de la littérature, alors elle s’est mises à quatre pattes, c’était plus simple pour le direct et même si y’avait un truc que je comprenais pas dans la section investissement, je sentais bien qu’un deuxième doigt était possible vu la façon dont elle s’agitait……

Ensuite on a mangé de la paella en regardant la chaine parlementaire et j’ai bu un peu trop de gewurztraminer, elle est partie dans la nuit, on n’a pas vu les écureuils, je suis retourné au lit, ça sentait le fauve, je me suis endormi tout de suite, une heure après il était minuit, ma nuit était forclose, j’ai écouté le masque et la plume en podcast, j’ai noté sur un bout de papier : faire venir une quatrième secrétaire mardi pour la journée, j’ai des trucs à la bourre, je vais la scotcher devant la photocopieuse toute la journée, je la connais pas celle là, je l’emprunte à un de mes adjoints, j’espère qu’elle porte pas de culotte, ensuite j’ai regardé trois épisodes de weeds, la saison 7 et putain marie louise parker a ce truc qui rend la vie à portée de main, du coup je m’en suis foutu de mes tableaux excel et de la compta qui tombe pas carré, j’arriverai pas à me rendormir, le réveil c’est dans une heure, ensuite mini douche café et au boulot…

….. il est dit : n’oublie pas que tu vas mourir fiston, alors laisse toi envahir par le bonheur….

(il suffit d’écouter)