Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

25/05/2011

....relax don't do it .............(when you want to come)...

 

… et puis j’ai fermé la gueule de cette fille à la radio (je sais pas qui c’est, France inter autour de six heures du mat) qui me fatigue la vie à énoncer trois banalités avec un ton

moitié complice de je sais pas qui,

mais sûrement pas moi,

et moitié ouverture de mer rouge,

alors qu’elle sait pas visiblement que le plus grandes vérités sont extrêmement douces et se vivent cachées, dans l’acceptation la plus simple de soi,

tiens sous la couette par exemple,

en buvant un café machine senseo

j’ai fermé la gueule de la fille, c’est ultra simple, j’ai un bouton magique

ON/OFF

fais pareil avec les emmerdes de ta vie, ceux que tu traines comme un déterminisme gluant, ceux dont on te dit : putain, t’es foutu(e) alors

Ceux dont tu as lu partout qu’ils te niquaient le présent, qui est une sorte d’avenir qui a gagné la course

fais OFF

regarde le jour qui vient

si tu veux fais comme moi :

Un autre café,

tu entrouvres les volets

tu mets cette musique très fort

 
podcast

tu fermes les yeux

tu te glisses dans cette ouate les six minutes et quelques..

et après ?

Après tu verras bien.

T’occupe pas de après

Occupe toi de maintenant